Girl online and hitch get acquainted



Girl online and hitch get acquainted



Girl online and hitch get acquainted




Excluir icone mensagem de voz que

La barbe, aujourd’hui comme jadis est un symbole de puissance, de virilité et d’aucuns diraient même de sagesse. Mais sommes-nous tous égaux devant le poil ?

Vous êtes très nombreux à nous poser ces questions :

  • Connaissez vous un produit pour faire pousser les poils de barbe ?
  • Comment combler les trous de ma barbe ?
  • Je n’ai pas de barbe ou encore comment accélérer la pousse ?

Vous trouverez sur la toile de nombreux articles (et surtout publicités déguisées en article) qui vous prescrivent des méthodes ou médicaments miracles pour obtenir une belle barbe bien dense. BarbeChic a souhaité démêler le vrai du faux, en vous apportant des réponses reposant sur des données scientifiques. Alors qu’est-ce qui marche et qu’est qui relève de croyances populaires  ?

1- Les remèdes miracles

Les compléments alimentaires et autres gélules magiques

Il existe de nombreuses gélules ou autres accélérateurs de pousse sur le marché promettant une barbe dense et même parfois de combler les trous (Le plus connu Beardlizer).
Dans les faits, l’influence de ces produits reste très limitée et ne repose sur aucune données scientifiques.

Certains compléments alimentaires bien formulés ( à base de zinc, de sélénium et de vitamine B6 par exemple) peuvent vous permettre d’obtenir des résultats modérés sur la bonne santé de votre poil de barbe existant. Mais elle ne poussera pas dans les régions imberbes où elle n’était pas présente auparavant et pas beaucoup plus vite. Un fabricant aurait déjà fait fortune avec un produit contre la calvitie dans le cas contraire !

L’avis de Jean : Beaucoup de promesses, mais peu d’efficacité. Une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie produira le même résultat.

Le Minoxidil

Le Minoxydil est un médicament, qui a été durant les 20 dernières années interdit à plusieurs reprises tant en France qu’en Europe. Il a obtenu en 2012 une autorisation de remise partielle sur le marché à un dosage contrôlé.

Malgré ce que l’on peut raconter sur la toile, ce produit est absolument déconseillé pour la barbe. Au delà du fait qu’il est considéré dans de nombreuses études comme une substance toxique. De nombreux hommes qui l’ont utilisé ont eu des effets secondaires très contraignants.

De plus ce produit est utilisé pour la calvitie. Il permet de ralentir la chute de cheveux en rallongeant le cycle de vie de poils qui auraient dû tomber. Donc rien à voir avec l’effet désiré par de nombreux barbus qui est de faire pousser des poils là où il y en a pas !

L’avis de Jean : Trop d’effets secondaires et de risques dûs à la toxicité du produit, le tout pour un produit conçu pour ralentir la chute des cheveux. On évite à tout prix !

La Biotine

Aussi appelée vitamine B8 (ou même vitamine H ou B7), on la trouve naturellement dans les jaunes d’oeuf, soja, le lait, l’avoine ou encore les champignons…
Si ses effets sur les problèmes de peau ont été démontrés, l’administration de biotine n’a aucun effet démontré sur la chute de cheveux ou la pousse de la barbe.

Source : Déclaration des autorités sanitaires européennes https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/vitamine-b8-h-b7-biotine.html

L’avis de Jean : Une alimentation équilibrée couvre normalement les besoins en biotine donc vous ne devriez pas en avoir besoin.

La levure de bière

Concernant la levure de bière les avis scientifiques sont plutôt nuancés.

En réalité c’est la vitamine B5, présente dans la levure de bière qui a des effets bénéfiques sur la peau et les cheveux. Elle favoriserait la vitesse de pousse et permettrait d’obtenir des poils un peu plus longs. Mais son efficacité en tant que tel reste modérée.

Les autorités de santé européennes ont de leur côté déjà tranché la question :

“ Sur certaines allégations santé des aliments ou des compléments alimentaires contenant de la levure de bière ou des extraits de levure de bière (béta-glucanes). Après examen des données scientifiques, nous avons estimé que ces produits ne peuvent PAS prétendre contribuer à la santé de la peau, des cheveux ou des ongles.
Ces revendications d’effet sont désormais interdites pour les compléments alimentaires contenant de la levure de bière ou des extraits de levure de bière (béta-glucanes).”  https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/levure-biere-saccharomyces-cerevisiae.html

L’avis de Jean : Son efficacité n’est à ce jour pas prouvé, mais certains témoignages favorables. Dans tous les cas ce n’est pas un produit miracle, vous n’obtiendrez certainement pas de nouveaux poils dans les zones où ils ne sont pas présents….
Si vous souhaitez essayer, sachez qu’il existe des levures de bière BIO en comprimés, la bière en canette ça ne fonctionne pas, désolé ;-).

L’huile de ricin

Malheureusement il n’existe à l’heure actuelle aucune étude scientifique validant les bénéfices supposés de l’huile de ricin concernant la pousse, la fortification ou l’épaississement des poils de barbe. Cependant des témoignages d’utilisateurs affirment constater une meilleur pousse et un poil renforcé.

La purification de la racine du poil, apportée par les effets antibactériens et anti-inflammatoire de l’huile de ricin, peuvent notamment expliquer sa contribution à la croissance.

Le mode d’application pourrait aussi jouer sur les effets bénéfiques. Se masser le visage avec de l’huile de ricin  active la circulation, l’oxygénation et l’apport en nutriments, ce qui peut participer à la stimulation de la pousse de barbe.
Il faut masser de la racine aux pointes, en évitant les frottements vigoureux qui pourraient exciter les glandes sébacées et provoquer des irritations.  Procédez plutôt à un massage doux par des mouvements circulaires.

L’huile de ricin serait surtout fortifiante, en nourrissant le poil, le gainant, tout en le protégeant des agressions extérieures pour prolonger sa durée de vie.

L’avis de Jean : Même s’il n’y a pas de résultats scientifiques prouvés, de nombreux témoignages s’accordent sur des effets bénéfiques pour obtenir un poil en bonne santé.
Mais cela fonctionne bien entendu que sur des poils de barbe existants déjà.
L’huile de ricin pure étant particulièrement épaisse et visqueuse, privilégiez des huiles à barbe où elle est assemblée avec d’autres huiles végétales et essentielles pour plus de confort. Ma sélection la gamme de la marque « The Bearded Bastards« , du 100% naturel !

huiles à barbe the bearded bastard

En savoir + sur les produits The Bearded Bastard

Le rasage

Une croyance populaire qui à  la peau dure : “Après un rasage, les poils repoussent plus vite, sont plus épais et plus denses.” Et bien c’est faux et il s’agit d’une légende ancestrale. Le passage du rasoir ne fait pas repousser le poil plus rapidement. Par le rasage, on ne fait que sectionner le poil en surface. Le bulbe reste intact et c’est un poil identique à celui que vous avez coupé qui va continuer sa croissance.

L’avis de Jean :  La sensation d’un poil plus dur à la pousse vient de sa coupe en biseau et du fait qu’un poil court paraît plus rigide, mais il s’assouplit en prenant de la longueur.

2 – Le mécanisme de pousse de la barbe

Cycle de vie du poil de barbe

La vie d’un poil de barbe s’étend sur environ 15 mois. Chaque poil se trouve à un stade différent, environ 2 sur 3 en phase de croissance, 1 sur 3 en fin de vie et quelques uns en phase de repos.

Votre barbe est donc de manière séquentielle toujours en renouvellement. Ce qui explique en partie les chutes de poils de barbe et l’impression que l’on a parfois que certains poils poussent plus vite que d’autres.

En moyenne un poil de barbe pousse de 0,4 mm par jour, mais cela peut beaucoup varier d’un individu à l’autre.

Voyons ensemble les principaux facteurs qui influencent la croissance.

L’hérédité et la génétique

Chaque barbe est différente et la principale raison est génétique. Il y a fort à parier que votre implantation ressemble à s’y méprendre à celle des hommes de votre famille. Si votre père ou votre grand-père maternel n’a pas de barbe, il y a peu de chances que vous arboriez une toison de 20 cm…

Les hormones

La testostérone, les oestrogènes ou encore les hormones thyroïdiennes ont une influence sur le cycle de vie du poil et son épaisseur. Si vous n’avez pas encore atteint votre pic hormonal (autour de 25-30 ans), vous ne connaissez pas encore votre potentiel maximum de pilosité facial.

Le métabolisme

Les différentes carences en vitamines, acides aminés et sels minéraux peuvent dans certains cas ralentir la pousse, entraîner une chute précoce des cheveux ou jouer sur la pigmentation ou la finesse du poil. Dans la majeure partie des cas, une alimentation équilibrée couvre les besoins journaliers. Sinon votre médecin vous prescrira des compléments alimentaires pour compenser.

Les style de vie

Comme pour tout ce qui régit le corps humain, différents facteurs externes peuvent influer sur le poil et le cheveux. Ainsi le stress, des traitements médicamenteux, le manque de sommeil et le tabac, souvent combinés à d’autres facteurs peuvent causer des dérèglements.

Coffrets cadeaux barbe rasage

3 – Les solutions : celles qui marchent réellement

Pour les zones imberbes et les trous

Au risque d’en décevoir certains il n’existe pas de remède miracle pour faire pousser de la barbe là où aucun bulbe pileux n’est présent.

Les hommes atteignent leur pic de testostérone entre 25 et 30 ans, donc si vous n’avez pas atteint cette tranche d’âge, il vous faudra faire preuve de patience pour atteindre votre pilosité faciale maximum.

La seule véritable solution si vous avez déjà plus de 30 ans,  serait de procéder à une greffe de barbe, mais pour cela il vous faut compter entre 3 000 et 6 000€, sans compter les inconvénients de l’intervention. A noter que dans ce cas on implante des cheveux provenant de l’arrière du crâne qui sont plus fins qu’un véritable poil de barbe.

Pour gérer les trous et les barbes irrégulières, lisez notre article dédié :
>>> Trous dans la barbe, que faire ?

Pour une bonne pousse du poil

Les principaux facteurs de pousse et de répartition étant génétiques et hormonaux, il n’y a pas grand chose à faire. Le seul élément sur lequel vous pouvez influer est votre métabolisme. Pour cela, adoptez une hygiène de vie la plus saine possible.

Mais faire pousser une barbe ou une moustache requiert avant tout deux qualités essentielles que sont la patience et la persévérance. Il faut également garder à l’esprit que la croissance du poil varie d’un individu à l’autre. Le métabolisme, les hormones, le style de vie et l’hérédité sont autant de facteurs qui déterminent la pousse d’une barbe.

Si la nature joue un grand rôle dans le fait d’avoir ou non une barbe hirsute, il est possible de favoriser la croissance de celle-ci par des gestes simples au quotidien. Ne soyez donc pas décourager si votre barbe ne pousse pas aussi rapidement que vous voudriez. Vous avez le pouvoir d’y remédier en suivant les conseils ci-dessous.

Étape 1 : Prendre soin de son corps

Pourquoi prendre soin de son corps me direz-vous. Premièrement parce que la pousse de votre barbe est directement conditionnée par votre santé et la robustesse de votre métabolisme.  

Il s’agirait donc d’arrêter de manger des fast-food et de se mettre, enfin, à bien manger. Commencez par vous nourrir de produits riches en protéines comme le poisson, les oeufs ou les haricots verts. Plus votre alimentation sera équilibrée, riche en vitamines, acides aminés et sels minéraux, plus votre toison sera belle et fournie.

Beaucoup d’hommes peuvent le dire, le stress est ce tueur silencieux qui les a rendus chauve. Se donner à fond dans son travail tout en restant zen, voilà la solution pour un poil facial de qualité. Pratiquez donc une activité sportive régulière pour décompresser et ainsi optimiser la circulation sanguine qui favorise la pousse de la barbe.

Cela va sans dire que la consommation d’alcool et de tabac doit être réduite. Et que de bonnes nuits de sommeil et des périodes de détentes sont indispensables à la bonne pousse du poil.

Étape 2 : Résister aux démangeaisons

L’une des raisons pour laquelle les hommes n’arrivent pas à faire pousser leur barbe est qu’ils abandonnent à mi-parcours.

Faire pousser sa barbe est un long chemin semé d’embuches et la volonté est capitale pour parvenir à votre objectif. Durant la pousse, vient souvent le moment où la barbe naissante cause démangeaison et gêne occasionnel. C’est à ce moment que les moins sérieux préfèrent se raser que d’endurer cette épreuve. Ne soyez pas cette personne. Soyez meilleur et persévérez. Rendez-vous sur notre FAQ pour remédier aux démangeaisons.

Étape 3 : Couper un peu votre barbe après quelques semaines

Au bout de quelques jours ou semaines, la barbe devrait faire son apparition. Vous allez constater que celle-ci ressemble à une forêt sauvage grandissant sur votre visage.
Entretenez les contours pommettes et cou pour garder un aspect nette.

Certains coiffeurs-barbiers vous diront que quand la pousse semble ralentir, il faut la couper un tout petit peu afin qu’elle poursuive sa croissance.

Étape 4 : Combler les espaces

Il est capital de comprendre que votre barbe ne pousse pas comme vos cheveux. Les poils de votre toison ne vont pas forcément apparaître simultanément sur l’ensemble de votre visage. Certaines zones peuvent être plus ou moins denses.

Pour contourner le problème, laissez pousser votre barbe le plus longtemps possible de manière à ce qu’elle s’uniformise.

Étape 5 : Brosser quotidiennement

Un brossage quotidien peut (légèrement) accélérer la pousse en stimulant le bulbe.

En effet l’encombrement des racines, qu’il vienne des peaux mortes, du sébum ou d’autres éléments accumulés est un facteur prouvé de ralentissement de la pousse. Mais attention à ne pas abuser du brossage. Une fois par jour suffit, sinon c’est l’effet inverse qui se produira avec la chute de poil…

brosse à barbe oak

Brosse à barbe Oak

Etape 6 : Nourrir quotidiennement

Pour un poil et une peau en bonne santé, il est très important d’hydrater. Le soleil, le froid, l’eau calcaire sont autant de facteurs qui dessèchent la barbe, un peu d’aide extérieure est donc la bienvenue. Les huiles à barbe sont composées de plusieurs huiles végétales et huiles essentielles tout spécialement assemblées pour leurs bienfaits.

Elle doit être appliquée quotidiennement, de préférence après la douche en massant bien de la racine aux pointes, tout en veillant bien à atteindre la surface du visage masquée par votre toison. A noter que vous pouvez également opter pour un baume à barbe, qui sera plus consistant, et disciplinera vos poils rebelles tout en prenant soin.

Ainsi votre attribut de beauté sera plus sain, plus doux au toucher, plus malléable, brillant et pourra donc croître dans les meilleurs conditions qui soient.

Pour en savoir +, lisez notre article >>> L’huile à barbe en 5 questions.
Retrouvez également notre sélection d’huiles à barbe dans >>> notre boutique en ligne.

Conclusion

Vous l’aurez compris le remède miracle pour faire pousser la barbe plus vite ou combler les trous n’existe tout simplement pas. Vos meilleurs alliés sont la patience, le brossage, l’hydratation et une bonne hygiène de vie. Prenez soin de votre barbe, choyez-la, aimez-la, elle vous le rendra ! Pour dompter les trous et zones imberbes ou clairsemées lisez notre articles >>> Trous dans la barbe, que faire ?

 


Girl online and hitch get acquainted



Girl online and hitch get acquainted



Girl online and hitch get acquainted





Related news

Sentirla es quererla descargar musica
Le tir sur cible subaquatique
Anz stadium sydney accommodation cheap
Germano da rocha siqueira castro
Ciel d'afrique hot air ballooning in new mexico
Boku wa tomodachi ga sukunai light novel ending
Arquero brasileiro julio cesar
Corrigans beach batemans bay accommodation
Infections urinaires antibiotiques fatigue